#1

Logo

ULB Confessions : #11106

Posted on 14 November 2017 at 00:17

Maman : Alors, comment se passent les cours ?
Moi: Ça va, t'inquiète pas!
Narrateur : En réalité, les cours ne se passaient pas bien du tout.

#2

Logo

ULB Confessions : #11121

Posted on 15 November 2017 at 17:20

Ce matin en me levant je me suis dit :
- C'est décidé Jean, aujourd'hui il faut commencer à étudier pour les examens !
Heureusement que je ne m'appelle pas Jean

#procrastination
#demaincestjulie

#3

Logo

ULB Confessions : #11115

Posted on 15 November 2017 at 07:06

Y'a qu'à Bruxelles qu'on voit ça. Le chauffeur de bus du 95 s'arrête sans pression en chemin pour récupérer Sa commande au tacos. Tout le bus est en mode wtf le gars qui a le moins de gêne du monde.
#javaisfaimenplus
#bossechezuberenmemetemps

#4

Logo

ULB Confessions : #11125

Posted on 16 November 2017 at 07:13

Ma répartition du temps en période de blocus :

#5

Logo

ULB Confessions : #11122

Posted on 15 November 2017 at 17:22

Dans le genre vraie confessions: entendre des bruits de fracas et “SALE FILS DE PUTE, TA GRAND-MERE LA PUTE” à 2h45 du matin. Vérifier que tout va bien par la fenêtre en scred. Apercevoir trois maghrébins insulter un asiatique et lui lancer des trucs dessus (panneaux de signalisation, divers déchets). Le mec asiatique sort un sabre (voir photo) et leur court après en criant « YAAAHHH ». Les maghrébins lui lancent une poubelle dessus. Il la déchicte avec son sabre. Des moules et des serviettes hygiéniques utilisées sont éparpillées devant ma porte. Une femme crie par la fenêtre, ils se sauvent tous. Les joies d’habiter au Cim d’Ix <3.

#6

Logo

ULB Confessions : #11104

Posted on 12 November 2017 at 11:17

Quand t'essaies de sortir ton Second Degré en société en évitant de blesser une quelconque communauté en 2017. #parle_Pas_De_Chèvre #jeMeSuiFaitRenverséParUneChèvreDansMaJeunesse

#7

Logo

ULB Confessions : #11109

Posted on 15 November 2017 at 00:45

Ayons tous une pensée pour tous nos nouveaux chatons qui vont commencer leur 1er blocus ... On est tous avec vous les gars!

#8

Logo

ULB Confessions : #11098

Posted on 12 November 2017 at 00:37

Chers tous,

Au lendemain de ce 43e Festival de la chanson estudiantine et suite aux controverses qui l’ont précédés et à l’incident qui s’y est produit, j’aimerais inviter la communauté ULBiste à réfléchir un instant. Sur le libre examen, la culture, et surtout le féminisme.

Par respect pour la valeur la plus chère et la plus fondatrice de notre Alma Mater, la liberté, j’aimerai qu’on remette quelque peu en question ces cercles dits de la bien-séance.

Comment ne pas s’indigner quand le Cercle du Libre Examen propose la censure ? Comment peut-on accepter qu’il fasse pression sur les autorités pour faire un chantage économique aux organisateurs de l’événement ? Pire encore comment osent-ils monter sur scène pour censurer par la force une guindaille (ou chant paillard) qui a été autorisée ? Est-ce la une manière de remettre en question l’argument d’autorité ?
Ce matin, j’ai mal à mon libre examen !


Que penser ensuite de l’hypocrisie de l’UAE ? Ce chant doit être censuré parce qu’il rabaisse la femme ? Mais vous éditez, publiez et vendez le recueil Les Fleurs du Mâle ! Il est rempli de chanson à prendre au 36e degré, de paroles ironiques ou destinées à choquer et donc à faire réfléchir quiconque le lit. Quand il y a de l’argent en jeu, la position de la femme n’est plus un problème ? Vous même vous le dites les guindailles sont faites pour un public averti de la grande possibilité d’y trouver des chants qui demandent du recul et que si le lecteur n’est pas prêt, qu’il ferme ce chansonnier, ne vienne ni en cantus ni au festival.
Ce matin, j’ai mal à ma culture !


Pour finir, parce que le pire clôture toujours, je voudrais vous présenter le cercle le plus discriminatoire de toute notre université !
Ces femmes - puisque dans leur statuts, aucun membre du bureau (donc des postes à responsabilités) ne peut être un homme - se présentent comme féministes.
Non contentes de juger au sein de leur cercle les capacités d’une personne par son sexe en décréter ouvertement que les hommes ne sont pas aptes à être des féministes, à être suffisamment convaincu à de l’égalité des sexes pour prendre part aux décisions et donc qu’ils sont inférieurs à la femme dans ce domaine, elles se permettent d’interagir avec le reste du monde universitaire et particulièrement du folklore estudiantin.
Selon elles, la chanson doit être censurée parce qu’elle rabaisse la femme.
Mesdames, vous êtes les seules ici à le faire. Considérer sans arrêt la femme comme un petit être fragile qui a besoin d’être défendu contre les ”méchants hommes” est non seulement puéril mais surtout réducteur. Pour votre information les femmes peuvent tout autant que les hommes aimer le sexe, y compris quand celui-ci sort des limites de ce que vous juger moral ! Cette chanson n’est pas plus dérangeant qu’une des suivantes qui racontait une femme jugeant les piètres prouesses sexuelles de ses partenaires. Vous pourriez tout autant crier au sexisme mais bizarrement quand il s’agit de défendre les hommes plus personnes parmi vous ne s’exprime. Vous n’avez de féministe que le nom et je vous propose de renommer votre groupe ”le cercle des misandres” ce qui lui conviendra bien mieux. Peut être alors que Simone de Beauvoir et tous les autres autres grands nom du féminisme arrêteront de se retourner dans leur tombe. Vous déservez la cause féministe en vous comportant en hystériques avec qui tout débat est impossible !
Ce matin, j’ai mal à mon féminisme !

Chères têtes pensantes mais surtout décidantes de notre université, je peux tout à fait entendre que vous cherchez à éviter les scandales et problèmes, que vous luttez autant que possibles contre toute forme de discrimination. Mais pourquoi continuer à donner du crédit aux plus discriminatoires simplement parce que le nom qu'elles se donnent provoque une dictature des idées par peur de couverture médiatique. Invitez les plutôt à peu d’introspection et venez chanter haut et fort le Semeur avec nous !
Parce que ce matin, j’ai mal à mon ULB !

#9

Logo

ULB Confessions : #11101

Posted on 12 November 2017 at 01:26

Chers conducteurs nocturnes,
auriez vous l'amabilité d'arrêter de ralentir ou de rouler lentement lorsque vous passez à coté de nous (les filles), le soir, dans le noir? A chaque fois je fais une mini crise cardiaque de peur de me faire kidnapper, ligoter, violer, tuer.

Un grand merci à vous.

Une fille qui rentre seule le soir et qui en à sa claque de se faire pipi dessus.

#jemepromeneavecmesclefsenmain
#preteàattaquer

#10

Logo

ULB Confessions : #11124

Posted on 16 November 2017 at 06:59

J'ai eu le malheur d'effacer une virgule sur mon fichier Word... Le fichier à changé de page, déplacé 23 fenêtres, supprimé ma conclusion et a réservé une place au resto italien... Pour ce soir. Bon ben jvais m'habiller alors. #Non_Mais_Sérieux_CestQuoi_CesBugs